Actualités du GIRCI

  • ARS Regional : dispositif régional d'échanges et de partage d'informations santé

    Afin de coordonner les interventions des différents professionnels de santé en ville et en établissements, d'éviter les ruptures de parcours du patient et améliorer la circulation d’information, ce dispositif régional propose un service numérique en complément des outils déjà existants.

    Le dispositif régional s'adresse aux patients, qui doivent en parler à leur médecin et aux professionnels de santé (professionnels libéraux, hospitaliers, du médico-social, les paramédicaux) via MonSisra.

    Pour plus d'informations, cliquer ici

  • ARS Régional, Projet régional de santé Auvergne-Rhône-Alpes 2018-2028

    Le projet régional de santé Auvergne-Rhône-Alpes 2018-2028 a été adopté le 28 mai 2018 par le Directeur général de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes après une large concertation auprès des partenaires de l'ARS. Il a été publié le 14 juin 2018.

    Le PRS est composé de 4 documents : le cadre d'orientation stratégique (COS), le schéma régional de santé (SRS), le Programme régional d'accès à la prévention et aux soins des personnes en situation de précarité (PRAPS) et le cadre d'évaluation. Il fixe le cadre de la politique de santé de notre région pour les 10 prochaines années.

    S'appuyant sur les 6 objectifs évalués du PRS, le dossier de presse présente 4 grandes thématiques :

    l’accès aux soins pour tous,
    un milieu de vie ordinaire inclusif et un accès au droit commun pour les personnes en situation de handicap,
    l’offre médico-sociale personnes âgées,
    la santé des jeunes, source d’inégalités sociales.
    La conclusion de ce dossier est consacrée à la place de la démocratie sanitaire.

    Pour plus de détails, cliquer ici

  • Un nouveau site internet destiné au grand public soit à vos patients , https://notre-recherche-clinique.fr/

    Lancement notre-recherche-clinique.fr en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé

    Ce nouveau site destiné au grand public soit à tous ceux qui, par intérêt ou au fil de l’actualité, cherchent à comprendre ce qu’est la recherche appliquée en santé. Parfois aussi dénommée recherche clinique, ou recherche biomédicale, elle est diverse et peut être portée par des industriels, par des acteurs académiques ou par des hôpitaux. Cette recherche, auparavant presque toujours organisée à l’hôpital, trouve de plus en plus souvent sa place ‘en ville’, chez tous les acteurs offreurs de soins et tout au long du parcours de santé du patient.


    Structuré en 4 grands chapitres (Comprendre, S'informer, Participer, Etre confiant), le site a été conçu comme un outil d’information pédagogique sur les essais cliniques, accessible et compréhensible pour tous.

    Pour accéder à ce site internet, cliquer ici

  • SIGAPS-SIGREC

    Le document ci-dessous détaille les publications réalisées dans le cadre des établissements de santé, recensées par le SIGAPS, réparties par discipline et par catégorie de revue .


    Afin de calculer les scores relatifs aux publications scientifiques et aux essais cliniques réalisés dans les établissements de santé, deux exports des données au moyen des logiciels SIGAPS et SIGREC sont effectués chaque année.

    Les scores issus des données qu’un établissement exportera pour son activité 2017, complétés de ceux calculés les années précédentes, seront utilisés pour construire les indicateurs déterminant certaines allocations de ressources lors de la campagne tarifaire et budgétaire 2019 des établissements de santé.

    Les dates des exports de données sont fixées aux :
    • 19 juin 2018 pour le 1er export
    • 09 octobre 2018 pour le 2nd export correctif


    Pour plus de détails, cliquer ici

  • Le GIRCI AURA

    Le GIRCI AURA vient de publier son bilan d'activité de l'année 2017.

    Pour visualiser ou télécharger le document sous format PDF, cliquer sur l'icone GIRCI puis rapport annuel d'activité;_ ou bien cliquer ici

  • La Recherche au GHM de Grenoble

    Jeudi 21 juin 2018, se déroulait au GHM de Grenoble la troisième édition de la «Faites de la Recherche » organisée par le Conseil Scientifique de l’établissement.

    Cet événement poursuit plusieurs objectifs : valoriser les travaux de recherche en cours, communiquer sur des parcours de soins innovants et les nouvelles stratégies thérapeutiques déployées dans le courant de l’année. Ce sont dix projets qui ont été présentés par les professionnels du GHM, impliqués dans des démarches innovantes.
    Désireux de promouvoir la recherche et d’initier les paramédicaux à la culture de l’innovation, la « Faites de la Recherche » est l’occasion également de lancer des appels à projets en interne. À cette occasion, le GHM de Grenoble a remis le trophée de l’idée soignante à deux paramédicaux et les prix des internes . Par ailleurs, le GEFLUC a remis 15 000 euros au Dr Bouvier, anesthésiste, pour soutenir la poursuite de l’étude « AUTOP » en cancérologie.

    Une belle édition qui a rassemblé 125 participants.

    Pour plus de détails et descriptifs du programme, cf. la liste des formations dans les événements passés.

    [Article du 26 juin 2018 de Valérie ARMAND du GHM de Grenoble]

  • La boite à outils INNOVATION EN SANTE proposée par la DGOS

    La DGOS propose une BOITE A OUTILS INNOVATIONS EN SANTE pour favoriser et développer les initiatives public-privé régionales.

    Cette boite à outils a été développée pour favoriser les initiatives public-privé régionales dans le but d'améliorer l’organisation des soins et la prise en charge des patients par des technologies de santé innovantes.

    Pour plus d’informations, cliquer ici

  • Appel à projets 2018 de la Fondation Eugène Devic EDMUS contre la sclérose en plaques

    La Fondation EDMUS, en partenariat et avec le soutien de la Fondation ARSEP, lance son troisième appel à projets. Son objectif est de promouvoir la recherche sur la sclérose en plaques et les maladies apparentées, en finançant des études utilisant des données collectées/ ou à collecter par l’Observatoire Français de la Sclérose en Plaques (OFSEP). Données disponibles (cliniques, biologiques, IRM).

    Montant de l’appel à projets : 300 000 € . Montant maximum alloué par projet : 100 000 € _ Date limite : 27 Septembre 2018

    Pour plus d’informations sur la fondation EDMUS, cliquer ici et pour plus d’informations sur l'appel à projets cliquer ici

  • Réseaux Scientifiques Européens ou Internationaux (MRSEI)

    L’édition 2018 de l’outil MRSEI dédié au montage de réseaux scientifiques européens ou internationaux est ouverte !
    Attention, la date limite de dépôt est fixée au 5 juin 2018 à 17h .
    Les prochaines sessions 2018 sont fixées au 18 septembre et au 13 novembre prochains.

    Les projets sélectionnés recevront une aide s'élevant, au maximum, à 30 k€ pour une durée de 24 mois (aide débloquée sous 3 mois maximum).
    L’aide reçue financera exclusivement le montage d’un projet européen ou international : réunions des partenaires, ateliers du consortium nécessaires à la définition du projet scientifique, recherche de partenaires complémentaires, recours à un prestataire, etc.

    Plus d’information sur le site de L’ANR, cliquer ici

    N’hésitez donc pas à candidater si vous projetez de monter un projet H2020 en réponse à une ligne du programme de travail 2018-2020, cliquer ici

  • A TOUS LES MEDECINS GASTROENTEROLOGUES DE VILLE et DES ETABLISSEMENTS DE SANTE

    En vue d’améliorer le DEPISTAGE DU CANCER COLORECTAL (3ème cancer le plus fréquent en France et le 2ème en terme de mortalité), le GIRCI AURA participe à la communication d’une étude clinique dédiée au dépistage du cancer colorectal sur son territoire, la région Auvergne-Rhône-Alpes.

    Cette communication S’ADRESSE A TOUS LES MEDECINS GASTROENTEROLOGUES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ET DES CABINETS DE VILLE, ainsi qu’à toute la population d’Auvergne Rhône-Alpes définie comme « à haut risque de développer un cancer colorectal » (pour plus de détails, les critères d’inclusion sont décrits ci-après).

    En France, 42 000 nouveaux cas de cancer colorectal sont diagnostiqués chaque année. Les patients à haut risque présentent deux fois plus de probabilités de développer un cancer que la population générale. La coloscopie est le test de référence, mais n’est malheureusement pas acceptée par plus de 50% des patients : un choix risqué et lié au caractère invasif de la méthode, ainsi qu’à l’utilisation de l’anesthésie. Aussi, il apparaît urgent, soit de convaincre ces patients, soit de trouver des tests alternatifs.

    Face à ce contexte, le Pr Jean-Christophe SAURIN, chef du service d’hépato-gastro-entérologie à l’hôpital Edouard Herriot des Hospices Civils de Lyon, a conçu et initié une étude clinique avec la collaboration de Chloé Chavignon (Ph. D_ ARC coordinatrice). Cette étude intitulée « étude FAMCAP » consiste à étudier « l’efficacité de la coloscopie, de la capsule colique et du test immunologique fécal pour le dépistage du cancer colorectal en population à haut risque de cancer colorectal ». Le numéro NCT de cette étude est NCT02738359 .

    Cette étude clinique a pour objectif d’étudier et comparer l’efficacité de la capsule colique et du test immunologique fécal (FIT), soit deux tests de dépistage alternatifs, au test de référence qui est à ce jour, la coloscopie. L’avantage majeur de ces deux tests alternatifs réside dans une utilisation ni invasive ni inconfortable, sans anesthésie pour le patient.

    Cette étude est multicentrique, avec 18 centres d’investigation prévus et déclarés auprès des autorités compétentes, à savoir le Comité de Protection des Personnes pour toute recherche sur l’être humain (CPP). Ainsi, un total de 30 gastro-entérologues investigateurs sur l’ensemble du territoire Français vont être impliqués et vont inclure des patients pour cette étude.


    Deux centres d’investigation ont été prévus en région Auvergne-Rhône-Alpes : l’hôpital Edouard Herriot (HEH des HCL) avec l’équipe du Pr J.-C. SAURIN, médecin investigateur coordinateur principal, et l’hôpital Nord du CHU de Saint-Etienne (CHUSE) avec le Dr Emilie DEL TEDESCO, investigateur principal.

    Cette étude s’adresse à tous les gastroentérologues de ville et des centres hospitaliers qui ont en consultation des patients répondant à tous les critères listés ci–dessous et qui souhaitent faire participer leurs patients à cette étude clinique.

    Pour participer, le gastroentérologue contactera au préalable Chloé CHAVIGNON pour s’informer sur l’étude et récupérer tous les documents associés à l’étude, dont la notice d’information pour le patient et le document de consentement du patient. (chloe.chavignon@chu-lyon.fr, tél. : 04 72 11 12 91 entre 10 h et 16 h du mardi au jeudi)
    Puis, lors d’une consultation effectuée par ses soins, le médecin gastroentérologue informera le patient, notamment avec une notice descriptive de l’étude.

    Cette étude s’adresse à tous les patients définis comme « à haut risque de développer un cancer colorectal » qui répondent à tous les points suivants:

    • Critère d’inclusion n°1_ un membre de votre famille au 1er degré (parents, enfants, frères et sœurs) est atteint d’un cancer colorectal, et
    • Critère d’inclusion n°2_ vous n’avez jamais effectué de dépistage du cancer colorectal (coloscopie, capsule colique, hemoccult ®ou FIT), et
    • Critère d’inclusion n°3_ vous avez 45 ans ou plus.


    Dans le cas où son médecin gastro-entérologue lui propose de participer à cette étude clinique : le patient est informé et accepte par écrit de participer à cette étude clinique, le médecin gastro-entérologue du centre d’investigation signe avec le patient le consentement en deux exemplaires avant de procéder à l’inclusion des données du patient dans une base de données spécifique et sécurisée à l’étude (e-CRF du logiciel ClinSight).

    Le nom du patient sera alors anonymisé et le patient sera réparti dans l’un des trois groupes de manière aléatoire.
    Chaque patient sera alors suivi par l’ARC de son centre d’investigation, avec mise en place d’un suivi téléphonique pendant une durée de 3 ans, en relation avec le gastroentérologue.

    Les résultats de l’étude clinique seront communiqués aux médecins gastro-entérologues et affichés sur le site dédié aux études cliniques (site uniquement en anglais : https://clinicaltrials.gov/)

    A titre informatif, cette étude a commencé le 3 novembre 2017. Elle se terminera après l’inclusion des 3 250 patients attendus, approximativement vers novembre 2020 ; ce qui permettra de finaliser l’étude vers novembre 2024 après les 3 années de suivi pour chacun des patients inclus.

    • Contact pour participer à cette étude : chloe.chavignon@chu-lyon.fr,
      tél. : 04 72 11 12 91 entre 10 h et 16 h du mardi au jeudi.

    • Pour télécharger et imprimer l'article, cliquer ici


    Pour acceder à la base de données des études cliniques et à cette étude sous le numéro NCT02738359 (cliquer ici )

  • Le plan cancer 2014-2019 de quoi s'agit il ? l'INCa et les ARC EMRC du GIRCI

    Les 17 objectifs du plan Cancer 2014-2019 en tableau

    Pour plus de détails, cliquer ici

    Plan Cancer 2014-20149, où en est on ?
    Pour plus de détails, cliquer ici

  • Plan Cancer 2014-2019 et le 4ème rapport au président de la République

    Dans ce 4eme rapport adressé au président de la République, l’institut national du cancer, responsable du pilotage du Plan Cancer 2014-2019 pour le compte des ministres chargés de la santé et de la recherche, présente avec ses partenaires la progression globale et l’avancement des 208 actions (rapport de Février 2018)

    Pour télécharger ce rapport, cliquer ici

  • L'Institut national du cancer publie l'essentiel des faits et chiffres des cancers en France en 2017

    Issu du rapport « Les cancers en France – Edition 2017 », qui sera publié en juin 2018, « L’essentiel des faits et chiffres » présente les données clés sur le cancer et la cancérologie. Au-delà des données générales, deux focus sont proposés. Le premier concerne la question de la participation au programme du dépistage du cancer colorectal, le second fait le point sur la consommation d’alcool et les risques de cancers attribuables à sa consommation.

    Pour plus de détails, cliquer ici

    Pour télécharger le rapport de l'INCa intitulé : Les cancers en France en 2017 - L'essentiel des faits et chiffres cliquer ici

  • Sport et santé en France

    Rapport sur les programmes d’activité physique et de lutte contre la sédentarité en milieu professionnel : pour telecharger le rapport de l'ONAPS intitulé Le sport et la santé paru le 9/03/2018, cliquer ici

    A visiter : un portail du sport santé bien être en région Auvergne Rhône-Alpes: cliquer ici

  • Infodays – Eurostars, Instrument PME et FTI (Lyon et Grenoble)

    L'Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises organise, en collaboration avec les pôles de compétitivité dont Lyonbiopôle, deux journées d'information dédiées aux instruments de financements européens pour les PME: le 22 mars 2018 à Lyon (Skyroom, Tour Oxygène, 69003 Lyon) et le 23 mars 2018 à Grenoble (Espace Auvergne-Rhône-Alpes Grenoble - 5, rue Eugène Faure, 38000 Grenoble).

    Pour plus d'informations, cliquer ici

  • Appel d'offre régionale en Cancerologie

    La ligue nationale contre le cancer lance un appel d’offres régional Auvergne-Rhône-Alpes et Saône-et-Loire 2018.
    Pour plus de renseignement concernant l’obtention des formulaires de présentation de projets Mono-Equipe et/ou Pluri-Equipe, Victoria ROUSSET-THIRY

    Contact :victoria.rousset@ligue-cancer.net

    Pour plus de détails, cliquer ici

  • J- 13 jours pour les PHRC-N, PRME, PREPS et le PHRIP avec une Grille budgétaire AAP 2018

    Le site internet du Ministère a mis en ligne les versions actualisées des grilles budgétaires pour les appels à projets 2018 ; les PRME, le PREPS et le PHRIP, PHRC National, (une grille pour les PRT et une grille pour les autres appels à projets).

    Rappel à J-13 jours : la date limite de dépôt des lettres d’intention (pré-propositions) pour le PHRC National, le PRME, le PREPS et le PHRIP sur la plateforme Innovarc avant le 13 mars 2018 à 23h59.

    Cette année, nous avons constitué une FAQ. Celle-ci figure sous trois formats :
    - dans un onglet supplémentaire de la grille ;
    - dans un fichier Excel distinct ;
    - dans les commentaires des cellules concernées de la grille.

    Vous trouverez ces éléments à la page suivante : http://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/recherche-et-innovation/l-innovation-et-la-recherche-clinique/appels-a-projets/article/innovarc.

    [Post du 28/02/2018]

  • Retour sur la journée annuelle Girci AURA 2017


    Une enquête de satisfaction a été distribuée sous format papier le jour de l’événement. MERCI aux répondeurs : vous avez été 54% à communiquer sur les points forts de cette journée et les points d'améliorations pour l'année 2018.

    Résultats en détails avec résultats de l’enquête de satisfaction et la liste des Centres Hospitaliers et Cliniques de la région Auvergne Rhône Alpes qui sont venus_
    cf. page évènements passés en date du 14/11/2017. cliquer ici pour etre redirigé puis cliquer sur évènements passés (en haut à droite).

    Sinon pour télécharger les résultats de l’enquête de satisfaction réalisée à partir des réponses recueillies après cette journée, cliquer ici _ le 15/02/18.

  • L'ETUDE CLINIQUE PHRC-I du Pr T PONCHON avec le Dr M PIOCHE, MD Ph. D (H.CL, site HEH) est publiée

    L’équipe du Pr T.PONCHON du SERVICE ENDOSCOPIE ET MALADIES DIGESTIVES des H.C.L , a déposé son projet de recherche à la commission scientifique et médicale à l’appel à projet du PHRC-Interrégional du GIRCI AURA en 2011. Ce projet d’étude clinique de phase III a été sélectionné et financé à partir de janvier 2012.

    Sept centres hospitaliers de la région AURA ont participé à l’inclusion des patients de cette étude : les Hospices Civils de Lyon (site HEH_1, Lyon Sud_2 et la Croix Rousse_3), le CHU de Saint Etienne_4, le CHU de Clermont Ferrand_5, le CHR de Villefranche sur Saône_6, et le CHR Pierre Oudot_7 à Bourgoin.
    L’ensemble de ces centres ont mis à disposition le travail de 53 médecins Gastroentérologues pratiquant l’endoscopie et les données de leurs patients ; 23 de ces premiers ont réalisés 80% des actes médicaux.

    Merci aux Dr LESNE_1, FONTANGES, PETIT-LAURENT, PASQUION, TOURLONIAS.

    Cette étude clinique a été réalisée en moins de deux années. Elle a obtenu les accords des autorités en février 2014, un numéro d’étude NCT : 01937429 puis les 1 000 patients ont pu être inclus de février 2013 à aout 2014. Le dernier centre d’investigation clinique a été clôturé en aout 2014. Puis les données recueillies ont été analysées en mars 2016.
    Les résultats obtenus ont permis une publication qui a été soumis en mai 2016, accepté en février 2017 et publiée en avril 2017.

    En terme d’innovation thérapeutique, l’équipe du Pr PONCHON et le Dr PIOCHE ont émis l’hypothèse scientifique qu’une coloscopie avec instillation d’eau bleue (Indigo Carmin dilué ) d’où l’acronyme de l’étude « Grand Bleu » (méthode utilisée pour les patients du groupe B_cf. photo ci-dessus), pourrait permettre de détecter plus de lésions prénéoplasiques comparativement au test conventionnel du taux de détection d’adénome par colonoscopie standard (groupe A).

    Il s’agit de la première étude clinique qui étudie l’intérêt de cette nouvelle technique de diagnostic sur une population importante de patients, plus de 1 000 patients ; soit une première au niveau international.

    Une fois ouvert, chaque centre d’investigation clinique ont inclus des patients ; 1 050 patients ont été inclus et randomisés (répartition aléatoire dans l’un des deux groupes) de manière homogène soit avec autant de patients dans le groupe de patients A (diagnostic avec une coloscopie standard) que dans le groupe B (avec le diagnostic du « grand Bleu »).

    Comme toute étude clinique, un critère de jugement principal a été défini : il s’agit du taux de détection d’adénome et d’adénocarcinome (TDA) qui est le critère couramment utilisé. En effet, il est clairement démontré que le taux de cancer entre deux coloscopies diminue quand le TDA augmente. Toutefois une autre mesure biologique a été aussi calculée dans cette étude, le MAP (Nombre moyen d’adénomes par patient). Ce dernier correspond au nombre d’adénomes totaux y compris les adénomes de stade non avancés mais qui ne sont pas un adénocarcinome. Ce dernier est un critère biologique de diagnostic plus précoce que le premier.

    Les résultats de cette étude clinique démontre que :
    1) La coloscopie à l’eau bleue n’augmente pas le taux de détection des adénomes de manière significative.
    2) Par contre, le nombre moyen d’adénomes détectés dans le groupe grand Bleu était significativement augmenté comparativement aux patients du groupe A avec la méthode standard.

    Comme le cancer colorectal fait suite à des polypes bénins (polypes non cancéreux à l’origine), il serait possible de détecter plus de lésions pré-néoplasiques avec la méthode proposée par l’équipe du Pr PONCHON et du Dr PIOCHE.

    L’utilisation de cette nouvelle méthode du « grand bleu » en pratique médicale courante pourrait être étudiée.

    Pour plus d’informations sur



    [Article rédigé par K.TERPEND, Ph. D avec la participation du Dr M.PIOCHE, MD Ph D]
    Pour télécharger cet article, cliquer ici.

  • J - 34 jours pour déposer vos appels à projets PHRC-N, PHRIP, PREPS et PRME


    Le 13 mars 2018, 23h59 Jour pour déposer vos appels à projets PHRC-N, PHRIP, PREPS et PRME approche...
    et le 26 mars 2018 pour le PHRC- Intergional comme détaillé dans la page Appel à projet du GIRCI AURA

    Rappel: Les lettres d’intention des Appels à projet Nationaux comme le PHRC-N, PHRIP, PREPS et PRME doivent être déposées sur la plateforme INNOVARC (http://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medicosocial/recherche-et-innovation/l-innovation-et-la-recherche-clinique/appels-aprojets/article/innovarc) avant le 13 mars 2018, 23h59.

    Pour plus de détails, voir l’actualité correspondante de décembre 2017

    Pour consulter des projets PHRC-N, PHRIP, PREPS et PRME retenus les années précédentes à titre d'exemple, cliquer ici.
    Pour consulter PHRC-I (Inter-Regional) des projets des années précédentes
    cliquer sur la page appel à projet ou cliquer ici.

  • Besoin d’une relecture méthodologique pour vos lettres d’intention en Cancérologie, PHRC-I et PHRC-K ? le CLARA...

    Le CLARA, fort de son partenariat avec la PARCC-ARA (Plateforme d’Aide à la Recherche Clinique en Cancérologie) et le GIRCI-AURA, propose la relecture méthodologique, biostatistique et médico-économique, par 13 experts de l’ICLN, des 4 CHU et des 2 CLCC de la région.
    Le dépôt pour relecture des lettres d’intention des projets de cancérologie candidats au PHRC-I AuRA 2018 et PHRC national cancer 2018, est à réaliser auprès du CLARA avant le 25 février.

    Pour plus de précision, cliquer ici

    Rappel dates limites de dépôts des LI au PHRC-I AuRA : 26 mars
    Rappel dates limites de dépôts des LI au PHRC-K : 13 mars

  • Auvergne-Rhône-Alpes compte plus de 8 millions d’habitants au 1er janvier 2018

    Alors que le recensement de la population débute jeudi 18 janvier, l’Insee estime que la région Auvergne-Rhône-Alpes compte 8,037 millions d’habitants au 1er janvier 2018.

    Pour plus de détails, cliquer ici.

  • Projet régional de santé 2018-2028 de l’ARS

    L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes publie la première version du Projet régional de santé Auvergne-Rhône-Alpes, soumis à consultation jusqu’au 29 avril 2018.
    Pour plus de détails, cliquer ici.

  • Proposition du PCN EUROPE

    Le Point de Contact National juridique et financier organise le mardi 13 février 2018 au MESRI un atelier sur les aspects administratifs, juridiques et financiers lors de la phase de montage. Il s’adresse principalement à un public de primo-déposants (ingénieurs projet, chercheurs, managers) qui n’ont pas encore soumis de projets Horizon 2020, qui s'apprêtent à soumettre un projet collaboratif (CSA, RIA, IA), et qui veulent maîtriser les principes de base des projets Horizon 2020.

    Pour plus d’informations, cliquer ici

  • Le Girci AURA vous souhaite une belle & heureuse année 2018

    Le GIRCI AURA vous souhaite une belle & heureuse année 2018

    Tous nos vœux de réussite avec de nombreux projets et études cliniques sur tout le territoire Auvergne Rhône Alpes

  • Comment mieux traiter le choc septique ? Reportage du Magazine de la santé à l’Hôpital Edouard Herriot

    Le laboratoire commun de recherche HCL-bioMérieux, situé à l’hôpital Édouard-Herriot, était à l'honneur dans une chronique du Magazine de la santé, le 13 décembre 2017 sur France 5.

    Interviews :

    • Dr Laure Fayole-Pivot, anesthésiste hôpital Edouard Herriot HCL
    • Dr Fabienne Venet, immunologiste, laboratoire commun de recherche Biomérieux
    • Dr Julien Textoris, anesthésiste laboratoire commun de recherche Biomérieux

    Pour visualiser la vidéo, cliquer ici.

  • DGOS - ARS : Appel à projet pour la mise en œuvre des projets médico-soignants


    Dans le cadre de cet appel à projet, la région Auvergne-Rhône-Alpes dispose d’une enveloppe de 3,4M€ pour accompagner la mise en œuvre opérationnelle de vos groupements, et plus particulièrement autour de 16 thématiques identifiées, relatives aux :
    - Réorganisations des activités cliniques et médicotechniques découlant de la mise en œuvre des projets médico-soignant de GHT (12 thématiques),
    - Opérations de convergences des systèmes d’information (4 thématiques).

    pour plus de détails, cliquer ici.

    Vos candidatures doivent être déposées complètes sur l’espace partagé dédié (dont les accès sont à demander à la DGOS : dgos-ght@sante.gouv.fr) au plus tard le 15 janvier 2018.

    pour trouver un dossier type, cliquer ici

  • DGOS: Campagne 2018 des appels à projets de recherche

    L’instruction DGOS/PF4/2017/330 du 29 novembre 2017 relative aux programmes de recherche sur les soins et l’offre de soins pour l’année 2018 lance la campagne des huit appels à projets des programmes de recherche pilotés par le ministère chargé de la santé.

    Instruction N°DGOS/PF4/2017/330 du 29 novembre 2017 relative aux programmes de recherche sur les soins et l'offre de soins pour l'année 2018.

    La présente instruction lance la campagne 2018 des appels à projets de recherche sur les soins et l'offre de de soins. Ces appels à projets s'inscrivent dans les cinq programmes ministériels de recherche appliquée couvrant les champs de la recherche translationnelle, clinique, médico-économique, organisationnelle et paramédicale.
    Les projets de recherche sélectionnés dans ce cadre ont pour objectif l'amélioration des prises en charge des patients et celle de la performance du système de soins.

    Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

    pour en savoir plus sur le PHRC-Inter regional, cliquer sur la page 'appel à projets' https://www.girci-aura.fr/page-phrci.php


    POUR CONSULTER QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS RETENUS
    CLIQUER ICI.

  • La Région Auvergne Rhône-Alpes

    La Région Auvergne-Rhône-Alpes part à la reconquête des déserts médicaux.
    la région est une des régions françaises les plus touchées par le phénomène de désertification médicale. Par ailleurs, un médecin sur cinq est aujourd’hui âgé de plus de 60 ans.

    Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

  • La Région Auvergne Rhône-Alpes

    700 000 malades du diabète s’ignorent encore ...

    Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

  • Actuatité régionale _ARS: Journée mondiale de lutte contre le Sida

    Journée mondiale de lutte contre le Sida: mobilisation à Grenoble, ville sans sida d'ici 2030
    Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

  • La journée Girci AURA a eu lieu le 13/11/2017

    Le 13 novembre, près de 400 personnes impliquées dans la recherche clinique au niveau régional se sont retrouvées à l’Hôtel de Région pour la première fois cette année. Ce lieu fort symboliquement a réuni des cliniciens, des chargés d’études, des attachés de recherche clinique issus des 4 CHU de la région, des Centres de lutte contre le cancer, des universités, mais aussi de multiples centres hospitaliers régionaux. Une invitation du GIRCI, pour Groupement interrégional de recherche clinique et d’innovation Auvergne Rhône-Alpes.

    C’est Yannick Neuder, vice-président de la Région AURA, délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation, qui a accueilli les congressistes par des mots chaleureux. Autre symbole fort de l’implication forte de la recherche médicale dans la région !

    Une particularité cette année : un atelier de formation aux bonnes pratiques cliniques s’est déroulé parallèlement aux séances plénières de l’après-midi. La formation s’est clôturée sur un certificat pour les 45 participants.

    C’est la DRCI des HCL qui est à la tête du réseau GIRCI et joue un rôle d’animateur territorial. Ce sont donc les HCL qui ont été chargés, comme les autres années d’ailleurs, de l’organisation logistique et de l’accueil. Muriel Malbezin, directrice de la DRCI HCL, est actuellement administratrice du GIRCI.

    A tous les participants: merci d'être venu aussi nombreux à notre 8ème journée Girci AURA le lundi 13 novembre 2017 & Merci à l’hôtel de Région.
    [article de AS LEONARD]



    (Les résultats de l’enquête de satisfaction recueillie ce jour là est disponible ci dessous_ cf actualités du mois de février 2018)

  • Actualité Scientifique_ Première journée recherche à l’hôpital Edouard Herriot

    Cette première journée recherche proposée aux personnels du GHC à HEH avait un double objectif : présenter les structures transversales internes aux HCL et les aides diverses à la recherche (la DRCI, l’IHU OPeRA, le CRC Vieillissement-Cerveau-Fragilité) et montrer quelques exemples de projets de recherche en local, d’autre part. Plus d’une quarantaine de personnes a participé. Les cliniciens étaient invités, mais aussi toute personne intéressée par la recherche et/ou qui a envie de se lancer dans un projet de recherche.

    Un éclairage particulier a été posé sur l’immunologie en transplantation, les nouvelles thérapies en oncologie, les cohortes en rhumatologie (l’ostéoporose surtout) et encore la santé publique. « Plus d’une quarantaine de personnes a participé. Les cliniciens étaient invités, mais aussi toute personne intéressée par la recherche et/ou qui a envie de se lancer dans l’aventure », explique Morgane Taillardet, chef de projet mutualisation à HEH. Une de ses missions consiste à mettre en place une animation scientifique sur le site, en lien avec des cliniciens. Il est, par ailleurs, chargé de faciliter l’accès des équipes aux personnels de recherche (attachés de recherche clinique, chargés d’études), d’identifier les besoins et de les mutualiser. « Cette journée était aussi l’occasion de faire le point sur ce qui se passe dans le pavillon d’à côté ». A refaire l’an prochain !

  • Actualité Scientifique_ Chercheurs: une campagne inédite de financement participatif

    17 000 euros, c’est la somme qu’espère recueillir le Pr Luc Zimmer, professeur de neuro-pharmacologie et directeur du CERMEP.


    Appelée Thellie, cette plateforme citoyenne permet à tous de financer directement les chercheurs, en toute transparence. La campagne de financement commence demain, vendredi 6 octobre, pour une durée de 3 mois. Le projet de Luc Zimmer est le premier aux HCL à être soutenu de la sorte. Son étude testera sur l’homme un traceur radioactif qui permettra de faire avancer l’imagerie du cerveau pour des pathologies comme le Parkinson, Alzheimer et la dépression…
    En savoir plus

    Pour soutenir ce projet cliquez ici

  • Faites de la Recherche au GHM de Grenoble

    Jeudi 21 juin 2018, se déroulait au GHM de Grenoble la troisième édition de la « Faites de la Recherche » organisée par le Conseil Scientifique de l’établissement. Cet événement poursuit plusieurs objectifs : valoriser les travaux de recherche en cours, communiquer sur des parcours de soins innovants et les nouvelles stratégies thérapeutiques déployées dans le courant de l’année. Ce sont dix projets qui ont été présentés par les professionnels du GHM, impliqués dans des démarches innovantes.
    Désireux de promouvoir la recherche et d’initier les paramédicaux à la culture de l’innovation, la « Faites de la Recherche » est l’occasion également de lancer des appels à projets en interne. À cette occasion, le GHM de Grenoble a remis le trophée de l’idée soignante à deux paramédicaux et les prix des internes. Par ailleurs, le GEFLUC a remis 15 000 euros au Dr Bouvier, anesthésiste, pour soutenir la poursuite de l’étude « AUTOP » en cancérologie.
    Une belle édition qui a rassemblé 125 participants.